Partager | 4986 vues 

Derrière les murs des porcheries - images de sept. 2016

Notez
Par : Kate Amiguet | Durée : 7min 43sec | Postée : 06/09/2016 | Chaîne : Animaux
Ces images ont été prises le même jour, dans 3 porcheries différentes en septembre 2016.
Ce ne sont pas des cas isolés, mais la réalité de 95 % des porcheries d'élevage de Suisse.
 


1.Posté par Analisa Luedtke le 06/09/2016 15:28 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
When will these atrocities stop ! I thought this country was more civilized than my own backwards country- how disappointing .

2.Posté par Jojobegood Josy le 07/09/2016 15:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Bipède descend de + en + bas ! ne respectant plus Personne, ni les Humains, encore moins le Règne Animal !
triste Société que la nôtre !

3.Posté par djangoromeo le 07/09/2016 18:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En plein désarroi... ai pleuré et vomi... Insupportable !!! Moi qui aime la viande, notamment celle de porc qui a tant de goût, je peux garantir qu'à partir de demain... je la bannirai toute !!!

4.Posté par Mich le 07/09/2016 20:23 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J''en suis malade mais que faire dans l''immédiat pour ces animaux ?
Est-ce légal ?

5.Posté par silverjack le 07/09/2016 20:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
95% ??????????? D'où tenez-vous vos chiffres?

6.Posté par Cucurche le 07/09/2016 21:43 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merde.. Moi qui croyait qu''en suisse ce genre d''élevage n''existaient pas!!
Je suis choquée.. Et à quelques km de chez moi.. C''est scandaleux!!!

7.Posté par vévé le 08/09/2016 13:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est un scandale, qu'il faut dénoncer, encore et encore. Mais ce qui est en cause, c'est l'élevage industriel, conséquence de notre surconsommation. Condamnable, mille fois condamnable!
Mais on n'est pas contraint pour autant à tomber dans l'extrême inverse. Se priver de tout apport animal, c'est absurde, c'est dogmatique, c'est inutile. Il existe des éleveurs respectueux, d'un bout à l'autre. Il y a des animaux élevés dignement, dans des conditions de vie que certains humains ne connaîtront jamais. Un exemple? Les Cochons Heureux, de la Ferme en Croix, à Vuillerens (VD). J'y vais régulièrement. Il y en a d'autres, ici et là. Manger cette viande-là, à l'exclusion de toute autre. Oui. Et vous avez raison de montrer l'innommable, c'est un devoir d'humanité. Mais il faut reconnaître et respecter le travail de ceux qui ont pour mission de nourrir leurs semblables, et qui le font avec attention, compétence, discernement et respect. Il y en a, heureusement!

8.Posté par Ursula Pezeu-Weismann le 08/09/2016 17:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On peut évidemment fermer les yeux et continuer à se régaler en mangeant sa côte de porc ou sa tranche de jambon, et faire comme si on n’était au courant de rien. Par contre, les faits sont là, cachés, bien à l’abri pour ne surtout pas heurter la sensibilité du consommateur… Se pose la question alors de savoir ce que représente encore l’animal pour l’humain ? Un hamburger, un sac à main, une paire de chaussures, une couette, un pull en laine ? C’est tout simplement affligeant ce que notre monde est devenu ! Heureusement qu’il y a les réseaux sociaux pour alerter le public de la réalité que les entreprises essayent de bien garder à l’abri du regard ! La consommation (et donc le plein-emploi) oblige !pour alerter le public de la réalité que les entreprises essayent de bien garder à l’abri du regard ! La consommation (et donc le plein-emploi) oblige…

9.Posté par Cyrille Ravet le 08/09/2016 18:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ces bouchers ne se rendent même pas compte qu'ils sont psychopathes, il faut vite changer le lois...

10.Posté par Anne-Laure le 09/09/2016 10:30 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Atroce ! Le problème est toujours le même : les convaincus et déjà végétariens ou végétaliens regardent ces vidéos, mais les mangeurs de viande s''y refusent, ils ont trop peur de voir la réalité et préfèrent vivre dans le déni.... :(((

11.Posté par Acro le 09/09/2016 16:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est intolérable de gagner sa vie en maltraitant pareillement des animaux qui sont de plus très intelligents, plus que l'éleveur qui ne mérite pas ce nom.

12.Posté par Soares, Zita le 09/09/2016 19:23 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J''espérais qu''en Suisse les conditions pour les animaux étaient trop différents!!! Alors, le prix par kilo c''est beaucoup et ne réfléchit pas la vérité. Je ne mange pas la viande, mais ça c''est révoltant!!!

13.Posté par Chappot le 10/09/2016 13:19 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''est dégueulasse la façon dont on traite ces animaux, les cochons sont intelligents et s''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''en rendent sûrement compte.
les porcheries sont de véritables camps de concentration,honte a ces éleveurs et leurs acolytes.
Élevé ces porcs en plein air

14.Posté par Grelly le 10/09/2016 13:40 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les éleveurs suisse sont subventionnés par l''état, je pense que la seule manière d arrêté ca est de couper les subventions au éleveurs ne respectant par les règles de dignité... la comme leurs revenus est en jeux ca les secoura peut etre....

15.Posté par Ursula Pezeu-Weismann le 10/09/2016 15:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je trouve que l'Etat Suisse devrait fermer ce genre de ferme immédiatement. C'est une honte pour un pays aussi prospère et vertueux. Regardez, en plus le commentaire du propriétaire du site: http://www.20min.ch/ro/multimedia/videostory/story/14805669
Là où il n'a pas tord, c'est lorsqu'il déclare que les gens veulent payer de moins en moins cher pour leur nourriture et qu'il ne faut pas s'étonner des dérives... Ne plus vouloir payer le juste prix pour la nourriture mène vers un élevage monstrueux d'animaux, à l'exploitation du personnel et aux problèmes de santé des consommateurs. Il serait peut-être temps que les gens se réveillent, qu'ils se disent que le contenu de leur assiette fait partie du bien-être ou de mal-être de toute espèce vivante de cette planète.

16.Posté par Steph le 10/09/2016 15:43 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Scandaleux, honteux. Aucuns respects vis à vis de la vie. Je propose que ces éleveurs fassent l''expérience personnelle dans ces conditions-là. Ce n''est que formateur. En attendons, j''espère des poursuite pénale sévères...

17.Posté par Mooser Denise le 10/09/2016 22:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'espère que ce salopard "d'éleveur" finisse en prison et qu'il subisse les même supplices que ceux infligés à ces cochons.

18.Posté par Schmid le 11/09/2016 01:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis scandalisée que des éleveurs en arrivent à ce point criminels, cela surtout pour le "fric" et comment les autorités de contrôles animaliers n'arrivent pas à déceler ces situations,que ce sont des particuliers qui les repèrent?!,tout être vivant mérite le respect et les contrôles vétérinaires doivent absolument relever les exigeances et ne rien laisser passer ou faire plus de contrôles non avertis surtout!!notre société de consommation y est pour quelque chose,alors que chacun y réfléchisse?... que toute dérive soit sanctionnée fortement voir interdite à vie( tout humain capable de maltraitance envers animaux,en serait capable sur sa propre"espèce"!?,de petites gens!!!)

19.Posté par Pierre le 11/09/2016 19:51 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ces images sont plus que choquantes, mais quand je lis ces bouchers ne se rendent mes pas compte ces psychopathes... Remettons les choses dans leurs contextes ce ne sont des bouchers que l''on doit parler ce sont les paysans ces salopards

20.Posté par Coquoz Eliane le 10/02/2017 10:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une horreur de leur vivant et qu en est il ensuite dans les abattoirs suisses ?
Pour la France, L214 essaye d alerter la population sur ces maltraitances mais il y a du boulot...mondo cane !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter